DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mali : l'armée prend le pouvoir


Mali

Mali : l'armée prend le pouvoir

Voilà les images que les Maliens ont découvert au petit matin à la télévision : des militaires en uniformes leur expliquant qu’ils viennent de prendre le pouvoir et leur demandant de garder leur calme. Le porte-parole des putchistes a annoncé la dissolution de toutes les institutions, la suspension de la Constitution. Un couvre-feu a été décrété.

La junte justifie son coup d’Etat par l’incapacité du régime à gérer les rébellions touaregs et faire face aux islamistes armés dans le nord du pays.

La grogne d’une partie de l’armée malienne dure depuis plusieurs semaines. Le putsch a commencé avec une mutinerie dans une garnison proche de Bamako. Puis les soldats sont descendus dans les rues de la capitale. Des combats avec la garde présidentielle ont duré une partie de la journée.

La junte a annoncé l’arrestation de plusieurs ministres. Aucune information n’a en revanche été donnée sur le président Amadou Toumani Touré. Les militaires ont promis la mise en place d’un gouvernement d’union nationale.

Ce coup d’Etat intervient alors que des élections étaient prévues le 29 avril prochain.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Coup d'Etat en cours au Mali