DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Toulouse : guerre des nerfs entre Mohamed Merah et le RAID

Vous lisez:

Toulouse : guerre des nerfs entre Mohamed Merah et le RAID

Taille du texte Aa Aa

Le tueur présumé de la région toulousaine est toujours retranché dans un immeuble du quartier de la Côte pavée, plus de 24 heures après le début du siège de la police nationale française. Plusieurs explosions on été entendues peu avant minuit, puis au premières heures de la matinée. Des témoins ont cru que l’assaut avait été donné par les forces de l’ordre. Mais d’après le ministère de
l’Intérieur il s’agit de “manœuvres d’intimidation”.

Le RAID a fait sauter une porte et créé une brèche dans un mur, mais les policiers ne sont pas entrés dans l’appartement de Mohamed Merah.

Si les négociateurs ont fait usage de bombes assourdissantes et aveuglantes, c’est que le forcené a finalement refusé de se rendre. Le suspect ne cesse de leur parler depuis le début de l’offensive. Il ne regrette absolument aucun des crimes qui lui sont reprochés et refuse de mourir en martyr. Les forces de l’ordre feront leur possible pour capturer vivant l’auteur présumé des meurtres à Toulouse et Montauban.