DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Confusion à Bamako après le putsch militaire


Mali

Confusion à Bamako après le putsch militaire

La confusion et l’insécurité règnent à Bamako au Mali après le renversement du président Amadou Toumani Touré par un coup d’État militaire. Selon un premier bilan, les affrontements auraient fait au moins un mort et une quarantaine de blessés, y compris des civils, la plupart touchés par des balles perdues. Des témoins rapportent également des scènes de pillage et de vandalisme.

Tout a commencé mercredi quand des soldats des villes de Kita, Koulouba, Bamako puis Gao se sont révoltés pour réclamer plus de moyens dans la guerre contre la rébellion touareg et les groupes islamistes armés. Le lendemain, les putschistes annoncent le renversement du régime à la télévision. Ils dissolvent les institutions, ferment les frontières et décrètent un couvre-feu nocturne.

Des rumeurs annoncent que le président Amadou Toumani Touré a pris la fuite vers un pays voisin. Mais selon plusieurs sources, il se trouverait toujours à Bamako.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Damas durcit la répression après l'injonction de l'Onu