DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La femme de Bachar al-Assad persona non grata en Europe

Vous lisez:

La femme de Bachar al-Assad persona non grata en Europe

Taille du texte Aa Aa

L‘épouse du président Bachar al-Assad, qui a la double nationalité syrienne et britannique est désormais persona non grata en Europe.
Asma al-Assad, que certains avaient comparée à Lady Di et qui est critiquée par des Syriens pour son silence face à la répression, fait l’objet de sanctions de l’Union européenne.
Les 27 ont décidé de geler les avoirs de la femme d’al-Assad, mais aussi de la mère de celui-ci, de sa sœur, de sa belle-sœur ainsi que de les interdire de visas. Des sanctions décidées lors de la réunion ce vendredi à Bruxelles des ministres européens des Affaires étrangères.
“Nous pensons de plus en plus que nous voyons le premier signe d‘érosion du système d’Assad, a déclaré le ministre allemand Guido Westerwelle. Et donc je pense qu’il est très important que les Russes envoient un signal très fort cette semaine. Ils ne veulent pas être les parrains du régime syrien”. “Nous avons franchi en Syrie un pas très significatif, l’adoption de la déclaration présidentielle du Conseil du Sécurité, a ajouté le français Alain Juppé. Je me réjouis que les Russes aient fait mouvement dans notre direction.”

Les nouvelles sanctions européennes contre le régime syrien prendront effet ce samedi, jour de l’arrivée de Kofi Annan à Moscou. L’envoyé spécial conjoint de l’Onu et de la Ligue arabe, qui vise l’arrêt des violences en Syrie, se rendra également en Chine.

Avec AFP et Reuters