DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grande-Bretagne : contre l'ivresse à outrance, David Cameron s'attaque au prix du flacon

Vous lisez:

Grande-Bretagne : contre l'ivresse à outrance, David Cameron s'attaque au prix du flacon

Taille du texte Aa Aa

Régime liquide pour ces consommateurs. Dans leur caddie : bière, cidre, bière… De l’ivresse en pack à prix bradés, enfin pour l’instant. Le gouvernement britannique veut introduire un prix minimum par unité d’alcool. Exemple : le cidre fort, à quatre unités d’alcool, verrait son prix doubler.

“Vous pouvez acheter des cannettes de bière pour 25 pence ou deux litres de cidre pour moins de deux livres, explique le premier ministre britannique David Cameron.
Donc il faut faire quelque chose et le gouvernement se doit d‘être radical, il doit se retrousser les manches et prendre des mesures fortes.”

Objectif, lutter contre le “binge drinking”, cette beuverie à outrance qui fait flamber la consommation d’alcool dans le pays, et qui ruine le système de santé.
Une mesure nécessaire mais encore insuffisante selon ce policier :

“ Nous avons la responsabilité de protéger nos enfants, dit-il et sur ce point je ne pense que nous ne sommes pas aidés par la publicité illimitée à la télévision.”

La mesure propose un prix minimum de cinquante centimes d’euros par unité d’alcool. Elle vise surtout à limiter les achats dans les supermarchés, le prix de la traditionnelle pinte de bière, au pub, n’en serait pas affectée.

En 2011, le “binge drinking” s’est traduit par plus d’un million d’hospitalisations, et un million de délits et crimes liés à l’alcool.