DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Joseph Kony : l'homme à abattre

Vous lisez:

Joseph Kony : l'homme à abattre

Taille du texte Aa Aa

L’Union Africaine déploie les grands moyens pour tenter de mettre la main sur Joseph Kony, le chef rebelle ougandais, recherché par la justice internationale pour l’enlèvement et l’enrôlement de forces d’enfants pendant plusieurs décennies.

Traqué depuis 4 ans, le chef de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), pourrait encore compter sur le soutien de plusieurs centaines de miliciens.

“Notre mission, explique Francisco Caetano Madeira, émissaire de l’Union Africaine, est d’intercepter Monsieur Kony pour éviter qu’il ne porte davantage de souffrances à la population des zones concernées.”

Soupçonné un temps d’avoir trouvé refuge dans un pays limitrophe de l’Ougadan, Kony serait selon toute vraisemblance terré quelque part en
République centrafricaine.

Du coup, pas moins de 5000 soldats de l’UA en provenance 4 pays de la région sont mobilisés à partir d’aujourd’hui pour l’intercepter.

Du coup, pas moins de 5000 soldats en provenance 4 pays de la région sont mobilisés à partir d’aujourd’hui pour l’intercepter.

Une chasse à l’homme spectaculaire qui doit sans doute beaucoup à la vidéo réalisée par une ONG américaine. Vue par plus de 80 millions de personnes depuis début mars, elle appelle à l’arrestation inconditionnelle du rebelle également inculpé de viol, de mutilations, et de meurtres.