DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouvelles échauffourées à Port-Saïd en Egypte


Egypte

Nouvelles échauffourées à Port-Saïd en Egypte

Une personne a été tuée et au moins 65 blessées à Port-Saïd en Egypte. Les manifestants protestent depuis hier contre la décision de la Fédération Egyptienne de Football de suspendre le club Al Masry de Port-Saïd pour deux saisons.

Ces sanctions ont été prises en raison de la mort de 74 personnes le 1er février dernier dans des violences ayant éclaté à l’issue d’un match de football.

Depuis vendredi soir, la police militaire tente de disperser des centaines de supporters rassemblés devant le siège de l’Autorité du canal de Suez à Port-Saïd. Samedi matin, le canal a même été fermé en raison des troubles. Parmi les manifestants blessés, au moins deux ont été touchés par balles.

Le 1er février dernier, à l’issue d’un match entre l‘équipe de Port-Saïd et un club du Caire, les supporters ont envahi le terrain. Des violences ont alors éclaté, et les portes du stade ont été verrouillées. Des dizaines de supporters sont morts dans des bousculades.

75 personnes, dont neuf responsables de la sécurité à Port-Saïd doivent être traduits en justice pour ce drame.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Deux otages italiens toujours détenus en Inde