DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Port-Saïd : affrontements après l'interdiction du club de football

Vous lisez:

Port-Saïd : affrontements après l'interdiction du club de football

Taille du texte Aa Aa

A Port Said en Egypte, une personne a été tuée par balle et 18 autres blessées lors d’affrontements entre la police et des supporters de football vendredi,suite à la décision de la fédération égyptienne de football de fermer le stade où 74 personnes avaient trouvé la mort le 1er février dernier lors de violences.

Samedi, de nouvelles manifestations de supporters du club se sont déroulées. Les installations portuaires ont été fermées et les routes bloquées.

La fédération de football a décidé de suspendre Al Masry, le club de Port-Said, pendant deux ans, et de fermer le stade pour trois ans.

Lors de l’envahissement du terrain le 1er février dernier, les portes métalliques du stade avaient été verrouillées, empêchant certains supporters qui voulaient fuir d‘échapper aux violences. Certains d’entre eux ont accusé les autorités militaires qui dirigent le pays depuis 2011 d‘être responsables du drame par laxisme.

75 personnes, dont 9 responsables de la sécurité à Port-Saïd doivent être traduits en justice pour ce drame.