DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sénégal : dernier bain de foule des candidats à la présidence


Sénégal

Sénégal : dernier bain de foule des candidats à la présidence

Le président sortant du Sénégal Abdoulaye Wade a mené sa marche bleue, huit heures de déambulation dans les artères de Dakar. Il faut que je termine mes grands travaux, a martelé en substance cet avocat de 85 ans, qui a incarné en 2000 le “sopi”, le changement en wolof, et qui brigue aujourd’hui son 3e mandat.
A la veille du second tour de la présidentielle, il a appelé au calme et à la transparence.

Son rival et ex premier ministre Macky Sall, a quant à lui appelé à la vigilance, craignant les tentatives de fraude :

“Nous ne nous laisserons pas confisquer notre victoire”, a-t-il déclaré.

Le scrutin se déroulera sous le contrôle d’une commission électorale indépendante, dont 18 000 membres sont dispersés à travers le territoire.

“Les gens sont dans une sorte d’expectative, ils ne savent pas ce qui va sortir des urnes, même si une majorité d’entre eux s’attend à ce que ce soit Macky Sall, mais il y a beaucoup de tension, parce que l‘économie aussi est suspendue à ce scrutin”, explique l’analyste Abdou Lo.

Arrivé en seconde position au premier tour avec plus de 26% des voix, Macky Sall bénéficie du ralliement des autres candidats. Un front commun, pour bloquer la route à Abdoulaye Wade.

Prochain article

monde

Le Pape au Mexique avant Cuba