DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Andalousie : la droite gagne une bataille mais pas la guerre


Espagne

Andalousie : la droite gagne une bataille mais pas la guerre

En Espagne, lors d‘élections régionales en Andalousie, la droite a remporté une importante victoire, mais pas la majorité absolue.

Importante et historique, puisque depuis 30 ans l’Andalousie était dirigée par les socialistes.

Pourtant, la fête a un goût amer, puisque les conservateurs du Parti Populaire, au pouvoir à Madrid, n’obtiennent que 50 sièges sur 109.

Le vote sanction contre les socialistes a joué en faveur de Izquierda Unida. En décrochant 12 sièges, ces écolos-communistes deviennent les faiseurs de roi. Une alliance de gauche au Parlement ôterait aux conservateurs l’important trophée que représente l’Andalousie.

L’Andalousie, c’est la région la plus peuplée d’Espagne, mais aussi marquée par un chômage record : plus de 31%, contre près de 23% dans le reste du pays.

Une victoire sans appel en Andalousie aurait renforcé le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy, alors qu’il doit présenter vendredi son budget d’austérité pour 2012.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Sall : "le grand vainqueur, c'est le peuple sénégalais"