DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Israël : la Cour suprême exige le démantèlement de Migron


Israël

Israël : la Cour suprême exige le démantèlement de Migron

Elle est la plus ancienne et la plus grande colonie juive de Cisjordanie et son implantation s‘était faite de manière sauvage et illégale, avec le consentement implicite du gouvernement.

Migron, située à une quinzaine de kilomètres au nord de Jérusalem, devra être démantelée au plus tard le 1er août 2012.

Ainsi en a décidé la Cour suprême israélienne qui a jugé illégaux les accords conclus entre le gouvernement Netanyahu et des colons israéliens sur le transfert de ses occupants.

“Nous nous réjouissons de la décision de la Cour Suprême de rejeter l’accord conclu entre le gouvernement et les colons. La terre de Migron doit revenir à ses propriétaires, les Palestiniens, et c’est ce que la Cour suprême a décidé, se félicite Yariv Oppenheimer, secrétaire-général du mouvement anti-colonisation La Paix maintenant.”

Initialement, l’accord controversé prévoyait un départ de l’implantation pas avant en 2015 et un transfert des habitations sur une colline située à seulement deux kilomètres de là.

C’est donc un double camouflet pour le chef du gouvernement israélien, quelques jours après une décision inédite de la cour des droits de l’homme des Nations Unis. Pour la 1ère fois de l’histoire, l’ONU a en effet ordonné la mise en place d’une mission d’enquête indépendante et internationale sur les conséquences des colonies sur le territoire palestinien occupé.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

James Cameron touche le fond