DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Inde : opposé à la venue du président chinois, un Tibétain s'immole par le feu


Inde

Inde : opposé à la venue du président chinois, un Tibétain s'immole par le feu

L’exilé tibétain s’est immolé par le feu à New Delhi.
Dans la foule, le jeune homme de 27 ans s’est transformé en torche humaine, au milieu d’autres manifestants impuissants. Il serait brulé à 98%.

Ce Tibétain protestait, avec d’autres, contre la venue dans la capitale indienne du président chinois Hu Jintao.

“Les Tibétains à l’intérieur du Tibet lèvent la voix, explique Tenzin Chokey, qui organise la manifestation. Ils sont clairement contre l’occupation et ils appellent à la liberté pour le Tibet et le retour de sa sainteté le Dalaï Lama. Nous qui sommes en exil nous devons aussi nous manifester, spécialement quand Hu Jintao vient dans la ville.”

Des milliers de Tibétains ont choisi l’exil en Inde. Ils condamnent la répression de leur religion et de leur culture, depuis l’occupation par la Chine en 1950.

Près de trente Tibétains, en majorité des moines bouddhistes, se sont immolés ou ont tenté de le faire depuis un an.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Sall : "le grand vainqueur, c'est le peuple sénégalais"