DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Damas accepte le plan de l'émissaire de l'Onu Kofi Annan

Vous lisez:

Damas accepte le plan de l'émissaire de l'Onu Kofi Annan

Taille du texte Aa Aa

La Syrie a accepté le plan de Kofi Annan tandis que son armée fait une brève incursion au Liban. Damas semble une nouvelle fois souffler le chaud et le froid. Alors qu’il était en discussion avec Pékin, l‘émissaire de l’Onu et de la Ligue arabe, Kofi Annan, s’est réjoui ce mardi que son plan pour mettre fin aux violences ait été accepté par Damas.
Un plan en six points prévoyant des négociations politiques, a précisé Kofi Annan, “un retrait des armes lourdes et des troupes des agglomérations, une assistance humanitaire, la libération de prisonniers, la liberté de mouvement, et celle pour les journalistes d’entrer et de sortir. Il faudra voir comment nous avançons et appliquer cet accord qu’ils ont accepté”.

Cette avancée diplomatique est quelque peu ternie par la brève incursion ce mardi de l’armée syrienne au Liban voisin. Des dizaines de soldats ont affronté des insurgés syriens qui s’y étaient réfugiés, selon des habitants.

Les violences se poursuivent en Syrie même. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, deux civils ont été tués ce mardi dans la région de Homs par l’armée.

Avec AFP et Reuters