DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La visite du Pape à Cuba prend un tournant plus politique

Vous lisez:

La visite du Pape à Cuba prend un tournant plus politique

Taille du texte Aa Aa

Au deuxième jour de sa visite, Benoît XVI doit rencontrer les leaders cubains. Dès hier soir, profitant de la présence du souverain pontife, un opposant a crié sa haine du communisme et de la dictature.
Après l’incident, la réponse du porte-parole du Vatican est à l’image de cette visite, prudente :“On a le droit de manifester ses opinions mais d’un autre côté il ne faut pas déranger les activités religieuses.”

Après une messe épuisante hier soir pour Benoît XVI, le Pape rencontrera à La Havane Raul Castro, le dirigeant cubain, et peut être son frère Fidel, qui a demandé à le voir.
Aucune rencontre n’est prévue avec les opposants, qui voyaient dans cette visite l’occasion de se faire entendre. Le Pape joue l’apaisement, mais en coulisse le ministre des Affaires étrangères du Vatican doit rencontrer le vice-président cubain. Au menu des discussions : prisonniers politiques, l’embargo américain contre Cuba, ou encore les droits des catholiques.

“Ils ont le droit de manifester leurs opinions mais d’un autre côté ils n’ont pas le droit de déranger les activités religieuses.”