DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le sommet sur la sécurité atomique s'achève sans progrès réel

Vous lisez:

Le sommet sur la sécurité atomique s'achève sans progrès réel

Taille du texte Aa Aa

“L’un des dangers les plus graves de notre temps”, c’est ainsi que le président américain a qualifié, à Séoul, la menace que constitue à ses yeux le terrorisme nucléaire, en clôture du sommet sur la sécurité atomique qui réunissait les représentants de 53 pays. Pour Barack Obama, la priorité reste la lutte contre les trafics de matériels nucléaires.

“Il y a toujours trop de mauvais acteurs à la recherche de ces matériaux dangereux et ces matériaux dangereux sont toujours vulnérables dans beaucoup d’endroits. Il n’en faudrait pas beaucoup – juste une poignée de ces matériels – pour tuer des centaines de milliers d’innocents.”

La rencontre, dont l’enjeu restait limité, a donné lieu à une déclaration pleine de bonnes intentions, mais sans que la moindre allusion ne soit faite au programme nucléaire nord-coréen. Pas un mot en particulier sur le projet de lancement d’une fusée par la Corée du Nord qui suscite bien des inquiétudes.