DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sommet sur la sécurité nucléaire : le terrorisme, ennemi numéro un

Vous lisez:

Sommet sur la sécurité nucléaire : le terrorisme, ennemi numéro un

Taille du texte Aa Aa

La lutte contre la menace terroriste nucléaire au coeur du sommet de Séoul. Comme attendu, les 53 pays réunis en Corée du Sud se sont engagés à prendre des mesures vigoureuses pour empêcher que le matériel nucléaire – armes et sites – ne tombent entre des mains criminelles.

A cet égard, le président kazakh Nursultan Nazarbaïev a souligné la bonne coopération avec Washington et Moscou dans la sécurisation de l’ancien site soviétique d’essais nucléaires de Semipalatinsk : “C’est un bon exemple de la coopération entre trois Etats afin de garantir une utilisation en toute sécurité de matériel nucléaire et la non-prolifération des armes nucléaires.”

Le communiqué final du sommet de Séoul rappelle que le renforcement de la sécurité nucléaire ne se fera pas au détriment du droit des Etats à utiliser l‘énergie nucléaire à des fins pacifiques.