DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Il faudra peut être six mois pour réparer la fuite de gaz en Mer du Nord

Vous lisez:

Il faudra peut être six mois pour réparer la fuite de gaz en Mer du Nord

Taille du texte Aa Aa

Elle provient d’une plateforme appartenant au géant pétrolier français Total. Le groupe a fait évacuer par précaution plus de 200 employés et la compagnie Shell a fait de même sur ses sites alentour.

Total étudie plusieurs options dont celle d’une intervention sur place qui serait plus rapide. Mais pour ce spécialiste du secteur des hydrocarbures, “il faut aussi envisager le pire des cas. Dès lors, il y a la possibilité de forer un puits de secours mais cela prendra beaucoup de temps. Il faudrait peut être compter jusqu‘à six mois pour en venir à bout”.

Cette fuite sur la plate-forme du gisement d’Elgin situé à environ 240 kilomètres au large de la ville écossaise d’Aberdeen est d’ores et déjà considérée comme le plus gros incident pour Total en mer du Nord depuis au moins dix ans.

“La question de fond”, toujours selon cet analyste “c’est de déterminer le comportement de Total, comment le groupe a agi et s’il y a eu négligence”.

Total affirme qu’il n’y a pas d’impact important sur l’environnement mais plusieurs organisations écologistes ne sont pas de cet avis.

En attendant d’avoir les conclusions de cette catastrophe, l’action Total a perdu près de 6% hier à la Bourse de Paris.