DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidentielle : Mélenchon, le nouvel outsider ?

Vous lisez:

Présidentielle : Mélenchon, le nouvel outsider ?

Taille du texte Aa Aa

Jean-Luc Mélenchon s’affirme. Jour après jour le leader du Front de Gauche prend du poids dans les sondages. Vendredi dernier, l’institut BVA crée la surprise en le plaçant sur la troisième marche du podium. Pour la première fois, Marine Le Pen est rétrogradée. Lundi la tendance se confirme, un sondage Ipsos-Logica le crédite de 13% d’intentions de votes. Un chiffre qui lui permet de prendre, cette fois, la 4e position de François Bayrou.

Ce basculement de tendances dans les sondages intervient au lendemain de l‘épilogue de l’affaire Merah. Dénonçant la récupération politique de ses adversaires, Jean-Luc Mélenchon avait choisi de ne pas suspendre sa campagne. Il avait particulièrement attaqué l’attitude de Marine Le Pen, devenue sa principale adversaire.

La révolution en marche ?

Les bons pourcentages du candidat du Front de Gauche surviennent aussi au moment où il remplit les salles de meeting. Entre 10 000 et 15 000 personnes sont venues l’applaudir au Grand Palais de Lille dimanche. Plusieurs dizaines de milliers avaient déjà répondu à son appel, Place de la Bastille à Paris le 18 mars dernier.

Le premier tour de l‘élection présidentielle aura lieu dans 25 jours. 25 jours qui laissent aux sondages le temps de confirmer ou d’infirmer le nouveau statut d’outsider que Jean-Luc Mélenchon semble avoir acquis.

Tout savoir sur la campagne présidentielle