DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Japon a exécuté par pendaison trois condamnés ce jeudi


Japon

Le Japon a exécuté par pendaison trois condamnés ce jeudi

La mort par pendaison, c’est le triste sort qui a été celui de trois hommes ce jeudi au Japon.

Tous trois reconnus coupables de plusieurs meurtres, ils avaient été condamnés à la peine capitale, et sont les premiers à être exécutés depuis juillet 2010.

Le Japon, avec Les Etats-Unis, est le dernier pays au monde à appliquer la peine de mort.

Mais le ministre de la Justice, Toshio Ogawa, a ses justifications :

“La peine de mort est aujourd’hui soutenue par le peuple japonais. De plus, elle est soutenue par la participation du peuple aux jurys dans les tribunaux. En conséquence, je continuerai à remplir mon devoir légal en tant que ministre de la Justice”.

Le Parti au pouvoir au Japon, le parti démocrate, a souvent promis d’ouvrir un débat national sur la question, ce qui n’est en fait jamais arrivé.

132 condamnés à mort attendent dans les prisons japonaises le jour de leur exécution, une date qu’ils ignorent – c’est la loi – jusqu’au dernier moment.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une banque de développement pour les pays émergents