DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'origine de la fuite de gaz identifiée selon Total


Royaume-Uni

L'origine de la fuite de gaz identifiée selon Total

Le groupe Total l’affirme : l’origine de la fuite de gaz survenue dimanche sur une plateforme au large de l’Ecosse serait située dans une formation rocheuse de 4.000 mètres de profondeur. Pour le moment, la navigation maritime reste interrompue sur plusieurs kilomètres aux abords de l’exploitation et 238 personnes ont été évacuées par mesure de sécurité.

Quant au risque d’explosion, il est encore loin d‘être écarté. Selon Pierre-Emmanuel Saulnier, porte-parole du groupe français, la situation reste sous contrôle.

“Les produits légers associés au gaz qui ont été dégagés dans le cadre de la fuite sont estimés à environ 30 mètres cube. 30 mètres cube, ça représente à peu près un container de semi-remorque. C’est toujours trop bien évidemment, mais en l‘état on considère que l’impact n’est pas significatif pour l’environnement.”

Pourtant, la torchère qui sert à brûler les gaz non exploitables est toujours allumée. Vu tout le gaz déjà remonté à la surface, le risque est donc bien réel.

“Les hydrocarbures sont de plus en plus difficiles à aller chercher, de plus en plus loin. Comme la ressource se tarit on va aller chercher ce que l’on appelle les hydrocarbures non conventionnels, c’est à dire qui sont difficiles à extraire et qui normalement ne sont pas rentables, et qui deviennent rentables parce que le prix du pétrole s’envole. Donc on peut s’attendre à une multiplication des accidents, souligne Benoît Hartman, de France Nature environnement.”

Un incident qui n’est pas sans rappeler le scénario survenu sur la plate-forme Piper Alpha en juillet 1988. 167 personnes avaient péri après une explosion sur une exploitation offshore due à une fuite de gaz.

Prochain article

monde

La famille de Merah prépare ses funérailles en Algérie