DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Aung san Suu Kyi dénonce des élections non démocratiques


Birmanie

Aung san Suu Kyi dénonce des élections non démocratiques

Au Myanmar, les élections ne peuvent pas être démocratiques, c’est Aung San Suu Kyi qui l’affirme. Elle dénonce plusieurs irrégularités, notamment des morts inscrits sur les listes électorales et “de très nombreux cas d’intimidations” et de vandalisme.
A deux jours du scrutin, la leader de l’opposition birmane prend ses distances avec le processus mais reste dans la course : “Je ne pense pas qu’on puisse considérer cette élection comme véritablement libre et équitable si l’on considère ce qui s’est passé ces derniers mois , mais comme nous souhaitons œuvrer à la réconciliation nationale, nous allons essayer de tolérer ce qui s’est passé.”

L’enjeu du scrutin est crucial pour le régime birman. Il a invité des observateurs et des journalistes étrangers, pour montrer que le Myanmar n‘était plus un régime totalitaire et fermé. Le pouvoir espère la levée des sanctions internationales.

L‘élection de la lauréate du prix Nobel de la paix ne semble guère faire de doute, mais Aung San Suu Kyi rejette l’idée d’un fauteuil au gouvernement. Elle brigue dimanche un poste de députée.

Prochain article

monde

L'étau se resserre autour de la junte malienne