DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Ukraine un peu plus sur la route de l'Union Européenne

Vous lisez:

L'Ukraine un peu plus sur la route de l'Union Européenne

Taille du texte Aa Aa

L’Union européenne a fait un pas de plus vers l’Ukraine, et mis de côté pour quelques instants ses inquiétudes quant au sort de l’opposante Ioulia Timochenko.

Après plusieurs mois de relations tendues entre Bruxelles et Kiev, un accord d’association a été paraphé ce vendredi, mais sa signature officielle et définitive ne devrait pas intervenir avant plusieurs mois.

Si l’Union européenne parle d’accord technique, c’est bien pour l’Ukraine, un signe qu’elle est engagée sur la voie européenne.

“Nous sommes en train de parler du chemin que nous avons défini avec nos partenaires et tous les secteurs qu’il concerne, explique Valery Khoroshkovsky, vice Premier ministre ukrainien, comme le sujet de la signature d’un accord de libre-échange, le sujet de notre association, et les sujets liés aux possibilités d’obtenir de l’aide macro-économique et financière”.

La condamnation à sept ans de prison de Ioulia Timochenko, ancienne Première ministre, reste un sujet de brouille entre l’Ukraine et Bruxelles.

Après ce rapprochement avec l’Union, Kiev n’a plus le droit à l’erreur :

“C’est comme un test pour le gouvernement, estime un membre de l’opposition. C’est le moment de vérité, car le président Ianoukovitch n’arrête pas de dire qu’il est pour l’intégration européenne. Cet accord d’association est une étape clé”.

Le volet commercial de l’accord, très ambitieux, établit le libre échange des biens, services et investissements… C’est ce volet qui pourrait le premier entrer en vigueur.