DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La police polonaise veut parer à toute éventualité en vue de l'Euro


Sport

La police polonaise veut parer à toute éventualité en vue de l'Euro

Véritables scènes de guerre dans le sud-est dans la ville de Zamosc, dans le sud-est de la Pologne. Tirs, explosions, prise d’otages dans un train: des images impressionnantes mais filmées lors d’un simple exercice. Les autorités voulaient tester leur dispositif en cas d’attaque pendant l’Euro co-organisé avec l’Ukraine en juin et juillet prochain. C’est juste une précaution assure un porte-parole de la police.

Janusz Wojtowicz: “Nous nous sommes exercés sur différents scénarios car nous voulons être prêts pour l’Euro 2012. Bien sûr, cette situation semble extrême et nous espérons que ça n’arrivera jamais, mais nous voulons pouvoir faire face à chaque éventualité, nous voulons être préparés du mieux possible.”

250 policiers, épaulés par des experts venus d’Allemagne et d’Espagne, ont été mobilisés pour mener à bien cet exercice qui s’est achevé par l’assaut du train. 16 matchs du Championnat d’Europe des nations se joueront sur le sol polonais.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Volvo Ocean Race : Groupama franchit en tête le Cap Horn