DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : l'ASL offre de déposer les armes

Vous lisez:

Syrie : l'ASL offre de déposer les armes

Taille du texte Aa Aa

Si les tanks de l’armée se retirent des villes syriennes, les rebelles sont prêts à cesser les combats. C’est ce qu’a affirmé samedi après-midi un porte-parole de l’Armée Syrienne Libre.

Le lieutenant-colonel Kassim Sad al Din basé à Homs a affirmé que la présence de blindés au sein de la population était intolérable. S’ils sont retirés, “l’ASL ne tirera plus une balle” a-t-il déclaré.

Une offre qui apparaît comme une main tendue des rebelles, alors que le régime continue de pilonner les villes, malgré avoir accepté le plan de Kofi Annan, prévoyant l’arrêt des violences.

Une coalition de partis d’opposition a tenu samedi une conférence de presse à Damas, réclamant des réformes électorales en vue des législatives de mai prochain.