DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Turquie plaide pour un soutien renforcé aux opposants syriens


Turquie

La Turquie plaide pour un soutien renforcé aux opposants syriens

La Turquie et la Ligue arabe accentuent la pression sur le conseil de sécurité de l’ONU au sujet de la Syrie. En témoignent les prises de position ce dimanche lors de la conférence des “Amis de la Syrie”, qui se tient à Istanbul.

A l’ouverture des débats, le chef de la Ligue arabe a appelé les Nations Unies à mettre en oeuvre des mesures contraignantes contre le régime de Bachar Al-Assad.

Le Premier ministre turc est allé encore plus loin. Selon Recep Tayyip Erdogan, pas question de soutenir un plan qui permettrait au régime syrien de se maintenir. Par ailleurs, le dirigeant turc a appelé le Conseil de sécurité de l’ONU à intervenir, sans quoi, a-t-il dit, “il n’y aura pas d’autre choix que de soutenir le droit à la légitime défense du peuple syrien”, victime, selon les mots de Recep Tayyip Erdogan d’une “exécution de masse”.

Faut-il donc armer les insurgés syriens ? Le sujet divise. Et pendant ce temps, la répression se poursuit. Selon des opposants, une trentaine de personnes sont mortes ce samedi lors de pilonnages et d’attaques menées par les forces de sécurité contre les insurgés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Aung San Suu Kyi, combattante infatigable