DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les "Amis de la Syrie" reconnaissent le droit à l'autodéfense du peuple syrien


Turquie

Les "Amis de la Syrie" reconnaissent le droit à l'autodéfense du peuple syrien

La conférence des “Amis de la Syrie” appelle à fixer un ultimatum pour l’application du plan Annan en Syrie. Les représentants de plus de 80 pays ont reconnu le Conseil National Syrien comme représentant légitime, et surtout le droit à l’autodéfense pour le peuple syrien, grâce à l’insistance de la Turquie.

“Si le Conseil de Sécurité de l’ONU échoue encore une fois à prendre ses responsabilités historiques, il n’y aura pas d’autre choix que de soutenir le peuple syrien dans son droit à la légitime défense.” a déclaré Recep Tayyip Erdogan.

L’armement des rebelles, réclamé par l’opposition syrienne et des pays du Golfe, n’est en revanche pas mentionné dans la déclaration finale.

“D’un côté Annan travaille pour aboutir à une solution politique et à la paix. De l’autre on se rencontre ici pour discuter d’envoyer de l’argent et même des armes à l’opposition.” a observé un commentateur et analyste turc. “Ce n’est pas compatible. C’est l’hypocrisie occidentale.” a-t-il ajouté.

La Russie, la Chine et l’Iran, les alliés du régime syrien n’ont pas participé à cette conférence. A l’extérieur, des manifestations pro et anti-Assad se sont fait face.

Le vrai défi de ses prochaines semaines sera d’unifier l’opposition syrienne.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Myanmar : "Tata Suu" élue au Parlement (opposition)