DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mali: les putschistes annoncent le rétablissement de la constitution


Mali

Mali: les putschistes annoncent le rétablissement de la constitution

Au Mali, les putschistes ont annoncé à la mi-journée le rétablissement de la constitution et des institutions, dans le cadre d’une transition dont les contours restent encore flous. Cette décision a été prise alors que le nord du pays est en passe de tomber totalement entre les mains des rebelles touaregs.

Ce dimanche, les militants touaregs cernaient Tombouctou. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, Tombouctou constitue un des points d’accès au nord du Mali, une région que les touaregs appellent l’Azawad et dont ils revendiquent la souveraineté.

Les rebelles du MNLA (Mouvement national de libération de l’Azawad) ont déjà pris le contrôle des villes de Kidal et de Gao ces derniers jours, profitant de la désorganisation de l’armée malienne.

Depuis le coup d’Etat de la semaine dernière et l’avancée des rebelles dans le nord du pays, certains dans la capitale s’inquiètent des menaces pesant sur l’intégrité territoriale. “J’ai le sentiment que le Mali est abandonné par les pays voisins, dit un des habitants de Bamako. En réalité, on parle de rébellion, mais ce n’est pas une rébellion. On a été agressé par des islamistes, ce que les Occidentaux et le monde appellent des ‘terroristes’.”

Les putschistes ont renversé le président la semaine dernière, l’accusant de laxisme dans la lutte contre les rebelles touaregs. Mais ce coup d’Etat a été vivement critiqué. Les pays voisins avaient d’ailleurs donné à la junte jusqu‘à ce dimanche soir minuit pour rendre le pouvoir. Ce que les putschistes se sont donc engagés à faire.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Turquie plaide pour un soutien renforcé aux opposants syriens