DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Six ans de prison requis contre un physicien du CERN


France

Six ans de prison requis contre un physicien du CERN

Le parquet de Paris a requis six ans de prison ferme contre le physicien franco-algérien Adlène Hicheur, chercheur au CERN, le Centre européen de recherche nucléaire de Genève. Incarcéré depuis deux ans et demi, il est accusé d’avoir conseillé des terroristes potentiels sur des cibles en France. Le coeur de l’accusation repose sur 35 mails échangés sur des sites islamistes. Son avocat dément tout projet d’attentat.

“Ce que le procureur a essayé de démontrer c’est que les propos tenus traduisaient une intention concrète de passage à un acte en vue d’une aide ou d’une préparation pour une action terroriste mais c’est précisément ce que j’ai contesté parce que le propos d’Adlène Hicheur n’ont pas été suivis précisément d’aucun commencement de mise en oeuvre concrète de quoi que ce soit “ estime Patrick Baudouin, l’avocat d’Hicheur et président honoraire de la Fédération internationale des droits de l’homme.

“ La personne avec laquelle Hicheur a échangé ces messages n’a pas été formellement identifiée, poursuit-il, parce que tout au long de l’instruction, il a été mentionné qu’elle apparaissait être Mustapha Debchi, qui serait un cadre de Al Qaida au Maghreb islamique AQMI. Et quand on est certain de l’identité de quelqu’un on ne dit pas qu’il ‘apparait être’, on dit qui ‘est’ la personne en question.”

Jeudi, le président Nicolas Sarkozy a dit vouloir punir les internautes se rendant sur des sites faisant l’apologie du terrorisme.

Le jugement a été mis en délibéré au 4 mai.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La crise grecque affecte aussi la vie sexuelle