DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les amis de la Syrie haussent le ton à Istanbul

Vous lisez:

Les amis de la Syrie haussent le ton à Istanbul

Taille du texte Aa Aa

Bachar al Assad doit appliquer le plan de paix élaboré par Kofi Annan sans plus tarder. C’est le message envoyé hier par les amis de la Syrie, 83 pays réunis à Istanbul pour soutenir l’opposition. Ils reconnaissent en outre l’autorité du Conseil national syrien.

“Ils ont reconnu le Conseil national syrien comme représentant légitime du peuple. En d’autres termes le régime syrien n’est plus le représentant légitime de la population pour ces pays”, explique le président du Conseil National syrien, Burhan Ghalioun.

Pas question, a priori, d’armer les rebelles. Les amis de la Syrie reconnaissent toutefois le droit des insurgés à l’autodéfense. Le Conseil syrien va rémunérer l’armée de libération de la Syrie, et Washington entend soutenir l’opposition…

“Les Etats-Unis vont, au-delà de l’aide humanitaire, soutenir l’opposition civile en fournissant des moyens de communication aux activistes pour les aider à s’organiser et à fuir les attaques du régime tout en restant connectés au monde extérieur”, a précisé la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton.

Depuis le début du mouvement syrien, il y a plus d’un an, Bachar al Assad a accepté les accords de la Ligue arabe et d’autres plans sans jamais les appliquer. Près de 10 000 personnes ont été tuées entre temps.