DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Alignez-vous, je vais tous vous tuer"


monde

"Alignez-vous, je vais tous vous tuer"

Tels ont été les mots de cet homme de 43 ans, avant d’ouvrir le feu sur les élèves d’une université américaine. Sept personnes sont mortes et trois ont été blessées dans la petite université religieuse et privée d’Oikos, à Oakland.
“Il y avait plusieurs personnes cachées dans des pièces fermées à clef, comme vous l’imaginez terrorisées, très effrayées, explique un policier. Certaines étaient blessées donc il a fallu les sortir. On a dû progresser dans beaucoup de pièces qui étaient fermées, et c‘était difficile.

Le meurtrier présumé est un ancien élève infirmier de cette université qui s’adresse à la communauté coréenne. Le suspect a lui même la double nationalité sud-coréenne et américaine.

“Il est arrivé dans la classe et a commencé à tirer, raconte un adolescent, il a touché quelqu’un à la poitrine, tiré sur un autre, les gens se sauvaient, et puis j’ai vu aussi deux corps.”

Le tireur présumé a été arrêté à huit kilomètres de là, dans un centre commercial. Ses motivations restent mystérieuses.
C’est la fusillade la plus meurtrière de ces cinq dernières années dans une université américaine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Douze mort dans un incendie dans un marché de Moscou