DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mali : La junte s'accroche


Mali

Mali : La junte s'accroche

La junte militaire refuse de céder le pouvoir malgré la pression internationale. Les putschistes envisagent même de poursuivre le président qu’ils ont destitué, Amadou Toumani Touré. Menacés par la rébellion touarègue, ils ont en outre décidé d’organiser demain “une convention nationale” sur l’avenir du pays.

“Les conclusions de cette convention seront acceptées par tous afin de mettre un terme aux considérations de politique interne et de faire vite face au défi majeur, c’est-à-dire le défi de la sécurité au Nord et de l’intégrité territoriale”, a lancé hier Capitaine Amadou Sanago à la presse.

Profitant du chaos provoqué par le coup d’État, les insurgés ne cessent de progresser. Le Mali est coupé en deux : au sud les putschistes, au nord les touaregs appuyés par des islamistes proches d’Al Qaïda au Maghred islamique.

Les rebelles affirment ne pas vouloir progresser d’avantage, mais les habitants de la ville de Mopti(sud) fuient par millier d‘éventuels combats.

Selon l’ONU il y aurait au Mali 200.000 déplacés depuis le début du conflit, en janvier.

Prochain article

monde

Dallas en proie aux tornades