DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Arrivée à Damas d'une mission de l'ONU


Syrie

Arrivée à Damas d'une mission de l'ONU

La crise syrienne est suivie de près par l’ONU. A Genève, le porte-parole de Kofi Annan a annoncé que des experts des Nations-Unies étaient arrivés ce jeudi à Damas pour préparer un éventuel envoi d’observateurs chargés de contrôler l’arrêt des hostilités dans les deux camps.

“Nous travaillons avec l’opposition, tous les représentants de l’opposition dont l’Armée de libération syrienne, sur le territoire syrien et à l‘étranger,” a souligné Ahmad Fawzi. “Nous recevons de la part de l’opposition,” a-t-il affirmé, “des signaux positifs selon lesquels une fois que le gouvernement respectera la date butoir du 10 avril, les opposants déposeront eux aussi les armes.”

Alors que d’après Kofi Annan, Damas a accepté cette échéance, un responsable syrien a affirmé que le régime n‘était tenu par aucun délai. Ses forces poursuivent leurs opérations, comme le soulignent les opposants présents en Turquie. “Notre espoir diminue,” a assuré Faruq Tayfur, membre du comité exécutif du Conseil national syrien, “ce projet n’améliore pas la situation sur le terrain et il faut mener une action d’ampleur contre le gouvernement.”

Dans une déclaration, le Conseil de sécurité demande à Damas et aux opposants de respecter les dates butoir au risque de s’exposer à d’autres mesures qui n’ont pas été précisées.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

France : incendie maîtrisé dans une centrale nucléaire