DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bosnie : les victimes innocentes du pont Vrbanja


Bosnie-Herzégovine

Bosnie : les victimes innocentes du pont Vrbanja

En traversant le pont Vrbanja de Sarajevo, les habitants de la capitale bosnienne ont le coeur serré ce 5 avril. Il y a tout juste 20 ans, deux femmes, Suada et Olga, ont été tuées ici par un sniper, elles se rendaient à une manifestation pacifique sur l’indépendance de leur jeune pays.

Le lendemain, le 6 avril, l’Union Européenne reconnaissait l’indépendance de la Bosnie herzégovine, et le pays basculait dans une guerre sanglante. Un conflit qui laisse un goût amer aujourd’hui à Azra, elle était sur ce pont il y a 20 ans : “Nous n’avons pas un pays unifié, ce que nous espérions. On ne vit plus en bons termes les uns avec les autres. Les morts sont tombés pour rien.”

La Bosnie est un pays de forêts, de rivières … et de cimetières. A Sarajevo, 11 5000 civils ont été tués pendant le siège. La guerre aura fait un total de 200.000 morts, et près de deux millions de déplacés.
Les accords de Dayton en 1995 ont stoppé le bain de sang, mais pas réglé les questions ethniques.

Prochain article

monde

La Syrie en proie à de nouveaux combats