Skip to main content

Dernière Minute
  • Ukraine : 14 morts dans des combats dans l’Est dont au moins 10 soldats (Armée ukrainienne/AFP)
|

Un accord portant sur l‘évasion fiscale allemande en Suisse a été signé ce jeudi entre Berlin et Berne, mais il fait grincer des dents.

Le texte durcit un précédent accord qui taxe les avoirs des contribuables allemands cachés au sein de la Confédération helvétique. La Suisse a précisé que les discussions avaient été “très échaudées ces dernières semaines” et a averti qu’il n’y aurait “plus de discussion possible”. Un avertissement visant l’opposition allemande qui a jugé l’accord trop timoré.

Le chef du SPD, des sociaux-démocrates allemands, a en effet estimé que cet accord était “une gifle pour tous les contribuables honnêtes”, qu’il était “irresponsable de le signer”.(…) L’argent n’ira pas dans les caisses de l‘état, a ajouté Sigmar Gabriel. Il va disparaître à l‘étranger. C’est ce que la Suisse voulait organiser, mais nous ne le permettrons pas”.

Pour solder les fraudes passées, les contribuables allemands ayant trouvé refuge en Suisse payeront une taxe forfaitaire comprise entre 21% et 41%, au lieu de 19 à 34% prévus jusqu’ici.

L’opposition allemande, qui est majoritaire au Bundesrat, la chambre haute du Parlement, veut bloquer l’adoption du nouvel accord.

Avec AFP et Reuters

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :
|

Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?