DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Etats-Unis allègent la pression sur le régime birman


Birmanie

Les Etats-Unis allègent la pression sur le régime birman

Les Etats-Unis vont lever certaines des sanctions qui pèsent sur la Birmanie.
Une manière de récompenser “le courage du président birman qui a permis à Ang San Suu Kyi d‘être élu députée pour la première fois de sa vie et à la Ligue nationale pour la démocratie de devenir la première force d’opposition.” (Les élections partielles de dimanche sont historiques pour le pays. )
 
La secrétaire d’Etat américain Hillary Clinton a annoncé que les Etats-Unis allaient “commencer à
lever l’interdiction pesant sur certains investissements et produits financiers américains et cela pour aider à l’accélération de la modernisation économique et des réformes politiques.”
 
A ce jour en Birmanie, le Parti de la solidarité et du développement de l’Union (USDP), créé de toutes pièces par l’ancienne junte reste majoritaire au parlement et un quart des députés sont, en vertu de la Constitution, des militaires désignés en marge du processus électoral.
 
Les Etats-Unis espèrent que cela va changer et pour que la politique d’ouverture se poursuive, ils vont aussi nommer un ambassadeur, et défendre un statut de “pays normal” pour la Birmanie auprès du Programme des Nations unies pour le développement.
 
 
  

Prochain article

monde

Des policiers américains condamnés pour le meurtre de civils