DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Présidentielle en Egypte : les islamistes divisés


Egypte

Présidentielle en Egypte : les islamistes divisés

En Egypte, il y aura bien un candidat des Frères musulmans à la prochaine présidentielle contrairement à ce qu’avait annoncé la confrérie.

Khairat al Chater, désigné pour briguer le poste laissé vacant après la démission d’Hosni Moubarak l’an dernier, a été acclamé par ses partisans lors du dépôt officiel de sa candidature à trois jours de la date limite, le premier tour étant prévu les 23 et 24 mai.

Avant son entrée en lice, un sondage donnait gagnant Amr Moussa, l’ancien secrétaire général de la Ligue arabe qui a longtemps dirigé la diplomatie égyptienne sous l‘ère Moubarak. Le dernier premier ministre du raïs Ahmed Chafik se présente lui aussi.

Face à eux, deux autres islamistes sont candidats en plus de Khairat al Chater : un salafiste Hazem Salah Abou Ismaïl qui pourrait être disqualifié parce que sa mère aurait été américaine et Abdel Moneim Aboul Fotouh, un réformateur exclus des Frères musulmans.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Libye se dit prête à juger Saif Al-Islam Kadhafi