DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Rétromachine : la guerre légendaire du faucon noir


Etats-Unis

Rétromachine : la guerre légendaire du faucon noir

Le 6 avril 1832, la tribu indienne du Sawk est chassée de son territoire par l’armée américaine. Elle traverse le Mississippi pour se réinstaller en Illinois : c’est le début de la guerre du faucon noir.

Le conflit tire son origine du nom du chef amérindien Black Hawk, signifiant littéralement “faucon noir”. En 1832, Black Hawk prend la tête d’un groupe d’environ 600 guerriers pour réclamer le territoire des Sawks (aujourd’hui le Wisconsin). Il emporte une première victoire victoire à Stillman’s Run le 14 mai 1832 mais il ne parvient pas à obtenir l’appui des autres tribus. Affamé et poursuivi, le groupe doit faire face à l’armée américaine et subit une lourde défaite le 2 août 1832, lors de la bataille de Bad Axe River. Black Hawk est alors fait prisonnier et montré en exemple par les autorités américaines afin de promouvoir le maintien de la paix. Le conflit prend officiellement fin le 22 août 1832.

En octobre 1838, Black Hawk, malade, meurt dans une réserve de l’Iowa. Sa statue surplombe aujourd’hui la rivière du Mississippi près de sa terre natale.

Plus d’informations sur le site de Radio Canada

D’autres 6 avril : première abdication de Napoléon Ier (1814), ouverture des premiers Jeux olympiques modernes à Athènes (1896), assassinat du président rwandais Juvénal Habyarimana (1994).

Né(e)s un 6 avril : le peintre et architecte italien, Raphaël (1483), l’homme politique français Lazare Carnot (1801), l’actrice francaise Pauline Lafont (1963).

Prochain article

monde

Bosnie : les victimes innocentes du pont Vrbanja