DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie : Soupçons de détournements à la Ligue du Nord, Bossi démissionne


Italie

Italie : Soupçons de détournements à la Ligue du Nord, Bossi démissionne

En Italie, Umberto Bossi a démissionné ce jeudi de la direction opérationnelle de la Ligue du Nord, le parti d’extrême-droite dont il est le fondateur. Motif : une affaire de détournements de fonds à laquelle sa famille serait mêlée.

Le scandale a éclaté ce mardi avec la révélation d’une enquête visant notamment le trésorier du parti, Francesco Belsito. La justice le soupçonne d’avoir utilisé l’argent du parti pour financer les dépenses privées de certains membres de la famille Bossi.

Belsito a démissionné le jour-même. Umberto Bossi, lui, ne fait pas l’objet de poursuite, mais il a quitté son poste pour, dit-il, “mieux défendre l’image du parti et de (sa) famille”.

“Je ne veux pas croire qu’il s’agisse d’un complot, a commenté Matteo Salvini, député de la Ligue du Nord. Mais il y a une coïncidence entre les perquisitions menées contre notre parti qui est le seul à défendre les intérêts du nord de l’Italie face aux attaques du gouvernement, et les échéances électorales. Cela dit, si quelqu’un a fauté, alors, il est normal qu’il en paie le prix”.

Ce scandale intervient alors que des élections municipales sont programmées dans un mois. La Ligue du Nord pourrait se trouver affaiblie. Plus généralement, cette affaire tombe mal pour ce parti qui n’a jamais cessé de critiquer la classe politique italienne, l’accusant d‘être corrompue et incompétente.

Prochain article

monde

France : une "fuite d'eau" radioactive à la centrale nucléaire de Penly