DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le "marchand de mort" condamné à 25 ans de prison


Etats-Unis

Le "marchand de mort" condamné à 25 ans de prison

Le Russe Viktor Bout a été condamné à 25 ans de prison pour trafic d’armes. Son procès avait eu lieu à New York en novembre dernier. Et c’est ce jeudi que la justice américaine s’est prononcée sur la peine infligée à celui qu’on surnomme le “marchand de mort”. 25 ans de prison donc, et non pas la perpétuité comme l’avaient demandé les procureurs.

Pour se justifier, la juge a estimé que certes, Viktor Bout avait vendu des armes aux régimes les plus cruels du monde, mais qu’il n’y avait pas de preuve qu’il avait participé activement à une organisation terroriste. D’où la relative satisfaction des proches de Viktor Bout. “Aucune preuve tangible, aucun document relatifs à d‘éventuels contrats n’a été présenté au tribunal, constate sa femme Alla. Tout le dossier repose sur des éléments douteux. Cela a été rappelé à plusieurs reprises lors de l’audience. C’est pourquoi ce verdict apparaît comme une victoire pour mon mari, pour ses avocats, pour notre pays et pour notre famille”.

Ancien pilote de l’Armée rouge, Viktor Bout avait été arrêté en 2008 en Thaïlande, piégé par des agents américains qui s‘étaient fait passer pour des rebelles des FARC souhaitant acheter du matériel militaire. Il est soupçonné d’avoir livré des armes à des clients en Afrique, en Amérique du sud et au Moyen-Orient. Lui a toujours assuré qu’il n‘était qu’un “homme d’affaires”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Grèce : nouveau rassemblement après le suicide d'un retraité désespéré