DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mali: les putschistes signent un accord de transfert de pouvoir


Mali

Mali: les putschistes signent un accord de transfert de pouvoir

Au Mali, les putschistes ont accepté ce vendredi soir de remettre le pouvoir au président de l’assemblée nationale qui serait alors chargé d’assurer l’intérim à la tête de l’Etat. Un accord a été signé dans ce sens par le chef de la junte et les médiateurs envoyés par la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (Cédéao). En échange, les dirigeants de la Cédéao acceptent de lever immédiatement l’embargo qu’ils avaient imposé en début de semaine. Le document signé ce vendredi soir trace les grandes lignes d’une transition avec la perspective d‘élections.

Reste que ce retour à l’ordre constitutionnel ne résoud pas directement la question de la sécession du nord du Mali. Vendredi matin, les rebelles touaregs ont proclamé l’indépendance de l’Azawad, autrement dit, tout le nord du territoire, une zone dont ils ont pris le contrôle par les armes.
Mais cette déclaration d’indépendance a été immédiatement rejettée par plusieurs pays occidentaux, par l’Union africaine et par la Cédéao. L’organisation ouest-africaine a d’ailleurs rappelé ce vendredi son attachement à l’intégrité territoriale du Mali, et s’est dit prête à envoyer une force militaire de 2000 hommes piur faire respecter l’unité du pays.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le pape dédie le Chemin de croix aux familles en souffrance