DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bruxelles : arrêt des transports publics suite au meurtre d'un contrôleur


Belgique

Bruxelles : arrêt des transports publics suite au meurtre d'un contrôleur

En Belgique, il n’y aura pas de bus, de métro et de tramway durant ce week-end de Pâques à Bruxelles. La décision a été prise par les syndicats de la société des transports publics de la capitale (STIB) après le meurtre d’un contrôleur ce samedi matin.

L’homme, âgé de 56 ans, était venu sur les lieux d’un accident de la circulation entre un bus et une voiture. Il a été roué de coup par un proche du chauffeur de la voiture. Transporté à l’hôpital, il n’a pas survécu à ses blessures.

Cette affaire provoque une vive émotion. “On a dit clairement que nous ne tolérions pas ce genre de comportement, a ainsi affirmé le procureur du Roi de Bruxelles, Bruno Bulthé. C’est malheureusement la première fois que nous avons un événement d’une telle ampleur avec une telle suite. L’homme est mort. La famille l’a encore vu avant de mourir. Je compatis avec cette famille, mais je suis surtout içi pour vous dire que c’est une violence gratuite et c’est intolérable”.

L’agresseur a été interpellé. Le Premier ministre belge a promis qu’il serait jugé “avec la plus grande sévérité”.

Les employés de la STIB ont décidé de cesser le travail jusqu‘à la tenue d’une réunion avec la ministre de l’Intérieur pour évoquer de nouvelles mesures de sécurité. Cette réunion est prévue lundi après-midi.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Mali : début de la transition politique