DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles paralysée par une grève des transports

Vous lisez:

Bruxelles paralysée par une grève des transports

Taille du texte Aa Aa

La grève dans les métros, trams et bus de Bruxelles va se prolonger jusqu‘à ce lundi au moins. C’est une réaction de la société de transports publics après l’agression mortelle d’un de ses contrôleurs ce samedi.

Ce dimanche, la Belgique était encore sous le choc. Le meurtrier présumé s’est rendu de son propre chef à la police samedi. Il dit regretter son geste. Il aurait porté son coup au contrôleur après qu’un ami impliqué dans un accident entre sa voiture et un bus l’eut appelé.

“ Vous imaginez, témoigne un agent de la société, on va vous téléphoner à 6 h et demie du matin pour vous dire qu’un père de famille qui est au travail, il vient de commencer, on va annoncer à ses cinq enfants en congés scolaires : “votre papa est mort.”

Le procureur du Roi a dénoncé un acte de violence gratuite. Geste condamné également par le Premier ministre Elio di Rupo.

“ C’est embêtant, mais c’est normal d’entamer un petit mouvement ou de montrer un mécontentement “ estime une Bruxelloise.

“ Je comprends que c’est insuportable et qu’ils veulent marquer le coup mais enfin jusqu‘à mardi c’est un peu long “ dit une autre.

L‘événement fait resurgir le débat sur le service minimum dans les transports.

“ Il devrait y avoir un service minimum, estime une jeune Bruxelloise. Même si ce qui s’est passé est vraiment terrible, c’est vrai il devrait y avoir un service un minimum quand même dans les transports “.

Le trafic pourrait reprendre mardi. Tout dépendra des résultats d’une réunion entre la société de transports et la ministre de l’Intérieur.