DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dimanche de Pâques sanglant au Nigéria


Nigéria

Dimanche de Pâques sanglant au Nigéria

38 personnes ont été tuées selon un dernier bilan lors d’attentats à la bombe à proximité d‘églises.

A Kaduna dans le Nord du pays, une double explosion a eu lieu à proximité de deux églises. Une voiture chargée de l’engin explosif aurait d’abord tenté d’entrer dans l’enceinte des églises avant de faire demi-tour et d’exploser à proximité, provoquant la mort de 38 personnes, et faisant 40 blessés.

Une autre explosion a eu lieu à Jos dans le centre du pays, faisant un nombre indéterminé de blessés. L’engin explosif était semble-t-il dissimulé sur une motocyclette abandonnée près d’un magasin mais les circonstances de cette deuxième explosion restaient mal connues.

Les attentats n’ont pas été revendiqués, toutefois ils interviennent lors des fêtes chrétiennes de Pâques et rappellent les attaques contre des églises menées par le groupe islamiste radical Boko Haram, qui avaient provoqué à Noël dernier la mort de 44 personnes.

Le Nigéria qui compte 160 millions d’habitants, est également réparti entre musulmans, surtout au nord, et chrétiens dans le sud du pays.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le régime syrien exige des engagements écrits et poursuit la répression