DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kofi Annan espère un cessez-le-feu en Syrie sous 48 heures

Vous lisez:

Kofi Annan espère un cessez-le-feu en Syrie sous 48 heures

Taille du texte Aa Aa

Kofi Annan demande au régime de Damas de mettre un terme à ses opérations militaires avant jeudi. En déplacement en Turquie, où il a visité des camps de réfugiés syriens, l’envoyé spécial de l’ONU et de la Ligue arabe a regretté qu’aucun cessez-le-feu ne soit intervenu en Syrie alors que l’ultimatum des Nations Unies expirait aujourd’hui. Mais il refuse pour le moment de parler d‘échec du plan de paix. Selon Kofi Annan, l’armée syrienne se serait retirée comme prévu de certains secteurs mais elle serait en train, paradoxalement, de se déployer dans d’autres zones.

“Cela dure depuis trop longtemps et il est temps que la violence s’arrête; il est temps que les armes soient déposées; il est temps que les militaires retournent à leurs casernes. C’est pourquoi dans ce plan, nous avons insisté sur l’arrêt des violences”, a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse.

Des violences qui auraient fait plus de 9000 morts selon les Nations Unies et qui n’ont guère cessé ces dernières semaines. Dans les camps de réfugiés syriens, certains doutent sérieusement de la réussite du plan de paix : «Nous n’avons rien à dire à Kofi Annan, si ce n’est merci. Merci, car depuis l’annonce de la date-butoir, des dizaines de personnes ont été tuées. Les Syriens continuent à être assassinés par centaines. Nous remercions aussi la Russie et la Chine pour tous ces meurtres. Kofi Annan voulait visiter un camp de réfugiés en Turquie. Il lui ont fait un cadeau en tirant sur le camp», souligne un réfugié syrien au Liban.