DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pro et anti-Poutine s'affrontent autour d'une élection locale


Russie

Pro et anti-Poutine s'affrontent autour d'une élection locale

La mobilisation des anti-Poutine se focalise à présent sur des scrutins locaux qu’ils estiment entachés de fraude. 1 500 sympathisants d’Oleg Cheïne, un candidat d’opposition défait lors d‘élections municipales le 4 mars, ont manifesté à Astrakhan, dans le sud de la Russie. Ils ont aussi exprimé leur soutien à la grève de la faim qu’Oleg Cheïne et une vingtaine de ses proches observent depuis maintenant 26 jours. Ils n’ingurgitent plus que de l’eau et auraient perdu entre 4 et 13 kg.

Ils ont annoncé qu’ils ne mettraient pas un terme à leur grève tant qu’un scrutin honnête ne sera pas organisé.

“ Les fraudes découvertes lors du vote n’ont pas pu avoir d’impact ni sur les droits électoraux d’Oleg Cheïne, ni sur le décompte total des voix “ a estimé le procureur d Astrakhan Oleg Dupak.

Des heurts ont éclaté ce mardi entre sympathisants d’Oleg Cheïne, rejoints par le blogueur anti-corruption Alexeï Navalny et manifestants pro-Kremlin. Mikhaïl Stoliarov, le vainqueur du scrutin du 4 mars est un membre du parti au pouvoir, Russie Unie. Il l’a officiellement emporté avec 60 % des voix.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Primaires républicaines : Rick Santorum se retire