DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fin du calvaire pour les mineurs péruviens coincés au fond d'une mine

Vous lisez:

Fin du calvaire pour les mineurs péruviens coincés au fond d'une mine

Taille du texte Aa Aa

C’est la fin d’une semaine d’angoisse. Au pérou, les neuf mineurs pris au piège dans une mine artisanale de cuivre située dans la région d’Ica, au sud du pays, sont sortis un à un et indemnes.

Ils ont été accueillis à leur sortie à l’air libre par leurs familles et le président péruvien Ollanta Humala. Ce dernier avait passé la nuit sur le site et s‘était entretenu avec les neuf hommes la veille par le biais d’un tube de métal.

“Beaucoup d’entre eux sont déshydratés et ont des problèmes de santé, mais nous les avons ramenés sains et saufs et c’est le plus important. Leur soucis de santé ne sont pas graves. Je veux signaler ici la volonté politique qu’a mon gouvernement de régulariser les mineurs qui travaillent sans contrat”, a martelé Ollanta Humala, le président péruvien.

De son côté, la Défense civile de la région d’Ica, où travaillent plus de 30 000 mineurs illégaux, a appelé à sévir durement contre les mines artisanales plus ou moins légales, exploitées hors des normes de sécurité et présentant des risques accrus d’accidents.

L’activité minière illégale est florissante et risquée au Pérou, un des premiers producteurs mondiaux d’argent, de cuivre et d’or.