DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'alerte au tsunami levée dans l'Océan indien

Vous lisez:

L'alerte au tsunami levée dans l'Océan indien

Taille du texte Aa Aa

Un séisme de magnitude 8,7 s’est produit ce mercredi au large de la côte occidentale de l‘île indonésienne de Sumatra.

Ce tremblement de terre a été ressenti à 10h38 heure française. Il a duré environ 5 minutes et s’est produit à 430 km au sud-ouest de Banda Aceh, la capitale de la province d’Aceh.

Ce séisme a provoqué des scènes de panique. On craignait jusqu‘à présent les tsunamis. Le Centre américain de surveillance des tsunamis du Pacifique avait émis émis une alerte sur l’ensemble de l’océan Indien mais l’a finalement levée.

La province d’Aceh, située à la pointe occidentale de l’archipel indonésien avait été dévastée en décembre 2004 par un séisme de magnitude 9,1 suivi d’un tsunami. Cette catastrophe naturelle avait provoqué la mort d’environ 230 000 personnes dans 13 pays, dont plus des 2/3 dans la seule province d’Aceh.

Ce mercredi, des vagues allant jusqu‘à 80 cm de hauteur ont été observées sur la côte occidentale de l‘île de Sumatra. Cette information a été révélée par l’agence indonésienne de géophysique.

La secousse de ce mercredi matin a été perçue très loin à l’intérieur des terres en Inde et en Thaïlande. En Thaïlande, une vague de 10 centimètres seulement a touché une île de la côte ouest.

Les autorités thaïlandaises ont demandé aux populations vivant sur la côte de la mer Andaman d‘évacuer et de se déplacer dans les hauteurs, de rester aussi loin de la mer que possible.

Le Sri Lanka a aussi lancé une alerte au tsunami, tout comme l’Inde qui a finalement réduit le niveau de cette alerte pour les îles Andaman et Nicobar. Des centaines de personnes ont cependant été évacuées.

Après le séisme de ce mercredi matin, la terrible tragédie du tsunami de décembre 2004, mais aussi les terribles images et la tragédie du tsunami au japon en mars 2011 sont revenues dans les esprits. Le 11 mars 2011, un tsunami de plus de 10 mètres de hauteur dévastait toute la côte nord-est de l’archipel, peu après un très violent séisme de magnitude 9 survenu au large des côtes du Pacifique. La catastrophe avait fait plus de 19.000 morts et disparus.