DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'exécutif espagnol confirme et justifie les dernières mesures d'austérité

Vous lisez:

L'exécutif espagnol confirme et justifie les dernières mesures d'austérité

Taille du texte Aa Aa

C’est à un véritable plaidoyer que s’est livré aux Cortes mercredi le premier ministre espagnol Mariano Rajoy, après l‘émoi suscité ces derniers jours par l’annonce de coupes supplémentaires de 10 milliards d’euros dans les secteurs de l‘éducation
et de la santé que gèrent les régions espagnoles,
Mariano Rajoy a en fait rappelé quels étaient les devoirs de son gouvernement.

“L’Espagne a un besoin urgent de réduire son déficit public pour respecter les objectifs définis avec l’Union européenne et pour dynamiser la croissance économique et la création d’emplois”, a martelé le premier ministre espagnol.

Rajoy a aussi annoncé une nouvelle règlementation anti-fraude qui va interdire les paiements en cash de plus de 2.500 euros.
Cette mise au point de l’exécutif de Madrid n’empêche pas les protestations contre l’austérité de se poursuivre en Espagne. Après ces nouvelles coupes annoncées dans la santé et l‘éducation, les espagnols vont donc être bientôt confrontés à la hausse sensible des tarifs des services publics.
Cela a d’ailleurs déjà commencé : à Madrid certains tarifs de transports publics ont augmenté de 12% récemment.