DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les obligations allemandes au plus bas, les taux d'emprunt espagnols se détendent


économie

Les obligations allemandes au plus bas, les taux d'emprunt espagnols se détendent

La dette allemande reste toujours la valeur refuge des investisseurs. Dernier exemple en date, le Trésor allemand a emprunté mercredi au taux historiquement bas de 1,77% lors d’une émission obligataire à 10 ans. Le taux était tellement bas que cette émission n’a pas été totalement souscrite. Le taux de rendement du Bund allemand est ensuite légèrement remonté vers 1,8%.

“L’Espagne est régulièrement le point de départ des soucis qu’expriment les investisseurs depuis plusieurs mois maintenant, explique Oliver Roth notre analyste à Francfort et bien qu’il y ait eu une période de calme pour les taux d’intérêt car la Grèce était sous les feux de l’actualité, l’Espagne connaît beaucoup de problèmes. C’est juste la taille de la dette espagnole qui fait trembler les traders et les investisseurs”.

Mercredi en début d’après-midi, les taux de rendement de la dette des pays fragiles de la zone euro reculaient nettement au lendemain de tensions très fortes : ainsi les taux espagnols à dix ans reculaient de 6 à 5,96%. Le recul était encore plus perceptible sur les taux des obligations italiennes.
Mais de toute l’Europe, les responsables politiques affirment que l’inquiétude des marchés largement exagérée par rapport aux fondamentaux de l‘économie espagnole.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Espagne : les banques doivent encore renforcer leurs fonds propres