DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Grecs dubitatifs sur l'issue des élections

Vous lisez:

Les Grecs dubitatifs sur l'issue des élections

Taille du texte Aa Aa

La tenue d‘élections anticipées le 6 mai prochain n’a pas vraiment calmé les esprits en Grèce.

La tension sociale est toujours à son comble. Ce jeudi, ce sont les chauffeurs de cars qui sont en grève. Alors que ces Athéniens s’apprêtaient à partir en week-end prolongé à l’occasion de la Pâques orthodoxe, leurs bus sont restés à l’arrêt.

Dans la perspective de ces élections anticipées, les spéculations vont bon train. Ainsi un récent sondage montre que plus d’un Grec sur deux estime qu’aucun parti n’obtiendra la majorité et qu’une coalition sera nécessaire.
Ce qui est sûr est que les grands partis traditionnels n’ont pas la côte.

“Bien sûr je vais aller voter, mais je ne sais pas encore pour qui, je fais partie des indécis. Mais je vais probablement voter pour l’un des petits partis”, dit un Athénien.

“Je veux un gouvernement avec une majorité claire pour qu’il n’y ait pas d’autres élections”,ajoute une autre personne.

“Ils ont totalement perdu notre confiance. Mon vote sera un vote de protestation. Je vais voter pour un petit parti” termine cet homme.

Et les chiffres du chômage ne sont pas très encourageants. Selon les dernières données le taux a atteint en janvier un nouveau record à 21,8%.
Chiffre qui confirme que les mesures d’austérités et la crise de la dette continuent de peser lourdement sur le marché du travail en Grèce.